Cela fait des années que je n'ai pas ouvert un catalogue de vente par correspondance... "La VPC c'est ringard."

C'est toute mon enfance et mon début d'adolescence. Un livre d'images lourd comme une enclume. Un arc-en-ciel de marques alors que j'étais une gamine de province. Des réductions au fil des mois.

Des pulls Sonia Rykiel "commandés" à petit prix.

Et puis il y eut Paris et la déferlante d'internet. La V.P.C n'évoquait plus pour moi que la douce odeur de confiture d'un temps révolu.

Et pourtant Charles Anastase -là c'est du pointu! - a choisi "Les 3 suisses" pour quelques modèles de rentrée.

Oui, Charles Anastase, le styliste poético-rock. Des perfectos, du noir, du rose, du tulle, des jupes.

Bref, mon style. Ma came. Mon sur moi.

Charles Anastase, défilé 2009

Le bonheur ! Il nous offre son perfecto et sa jupe en tulle en VPC!!!

Enfin, il nous "offre", c'est vite dit... Le perfecto est à 200 euros quand même. "C'est du cuir". "Il est si bien cintré". 

noname2

J'en rêve. Je veux le blouson. Je veux la jupe.

"ça va m'échapper, à moi la fashion addict?!"

Encore 3 mois de travaux at home et de fashion diet... Au secours! Et dire que je n'ai même pas le catalogue chouchou ("La VPC c'est ringard"). Cette ultime tentation m'est insidieusement parvenue par la blogosphère...